Disponible aux Editions L’Harmattan: « Innovation, Connaissances et Société: vers une société de l’innovation »

INNOVACS fait paraître aux éditions L’Harmattan un ouvrage recueillant les principales contributions de la conférence inaugurale de la Structure Fédérative de Recherche qui a réuni fin 2010 notre communauté scientifique autour d’une quinzaine d’intervenants extérieurs au site universitaire Grenoblois et couvrant une grande partie des disciplines des 18 laboratoires de la SFR. Cet ensemble d’articles offre un panorama extrêmement riche sur les pratiques et les enjeux de l’innovation dans les différentes communautés scientifiques. Innovation, Connaissances et Société : vers une société de l’innovation, Edition Harmattan, Collection La Librairie des Humanités, Paris. COMMANDER

 

 

 

L’innovation, qu’elle soit technologique, organisationnelle ou sociétale, ne peut se concevoir que si elle est pensée comme un processus complexe de production collective de nouveautés. Si ce constat est maintenant largement admis dans les communautés scientifiques, ainsi que chez les praticiens des entreprises, encore faut-il en mesurer pleinement les enjeux afin de développer des cadres d’analyse et des méthodes qui puissent répondre aux attentes de notre société.
Cet ouvrage, qui regroupe les principales contributions de la Conférence inaugurale de la Structure Fédérative de Recherche INNOVACS, souligne la nécessité de placer les travaux sur l’innovation sous l’angle de la pluridisplinarité, où l’innovation technologique ne peut être détachée des connaissances scientifiques mais surtout de la compréhension de son insertion dans la société, voir de son émergence avec la société. Par ces différentes contributions, les auteurs ont souhaité mettre en évidence plusieurs éléments clefs pour la compréhension et l’intelligence de l’innovation, telles que la conception centrée utilisateur ; l’ergonomie prospective ; les démarches novatrices de scénarisation via les nouvelles technologies de information ; les nouvelles logiques institutionnelles des organisations innovantes ; la contribution des universités à l’innovation ou encore la nécessité de dépasser le régime d’innovations basées sur les promesses technoscientifiques en accordant une plus grande attention aux formes d’innovation distribuées.

Commander Innovation, Connaissances et Société